Les chroniques du Multivers

C'est en regardant au plus profond des étoiles que nous savons que nous ne sommes rien...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Géographie d'Eternelle-Rencontre

Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur
Admin


Messages : 158
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Géographie d'Eternelle-Rencontre   Mer 10 Jan - 10:26

Capitale : Leuthilspar
Population : 1 658 880 (elfes du soleil 50%, elfes de la lune 30%, elfes aquatiques 10%, elfes des bois 9%)
Gouvernement : monarchie
Religions : Corellon Larethian et les autres divinités de la Seldarine
Importations : objets elfiques emportés lors de la Retraite, sinon autarcie
Exportations : aventuriers elfes, bijoux, objets magiques ou exotiques offerts comme présents
Alignement : CB, CN, NB

Peuplée à l'origine par des elles du soleil. Éternelle-rencontre est aujourd'hui le refuge de );t Cour elfique qui s'est retirée de Faerûn. Des elfes de la lune, des elfes du soleil et quelques elfes des bois ont suivi la reine Amlaruil lorsqu'elle a décidé de quitter le centre de la vie elfique de la forêt de Cormanthor, sa résidence séculaire. Éternelle-rencontre est un lieu défendable bien éloigné des centres de pouvoirs humains tels que le Cormyr ou Cliâteau-Zhentil.
Le royaume magique des elles se trouve à environ deux mille huit cents kilomètres à l'ouest de Faerûn dans les eaux de la Mer inviolée. La haute magie elfe, des elfes aquatiques, des magiciens vigilants et une marine puissante protègent l'île. Peu d'individus osent s'approcher d'Éternelle-rencontre s'ils ne sont pas les invités des elfes.

Vie et société


Les coutumes élaborées, dignes et gracieuses de la Cour elfique tournent autour du passage régulier des saisons, donnant ainsi à la vie à Éternelle-rencontre une cadence pleine de dignité dans laquelle les décennies se transforment en siècles de sérénité contemplative. Rien dans la vie humaine de Faerûn n'est comparable à cela.

En grande majorité, les elfes île la lune et les elfes du soleil forment une seule culture, bien que les maisons nobiliaires, les lignées familiales et les relations claniqucs colorent les relations entre individus. Les elfes des bois se tiennent quelque peu en retrait, préférant un contact plus calme avec la forêt et ses esprits, mais certains d'entre eux se mêlent fréquemment à la vie de la Cour. Les elfes aquatiques sont invités à participer à la vie de la Cour, mais peu d'entre eus le font bien longtemps. La poignée d'elfes sauvages qui a choisi de suivre la Cour à Éternelle-rencontre se comporte soit comme les autres elles de la Cour ou vit parmi les elfes des bois et les esprits sylvestres.

Caractéristiques géographiques principales


Pour un non-elfe, Éternelle-rencontre ressemble essentiellement à une vaste forêt. Les elfes peuvent distinguer les différentes régions, attitudes et royaumes en déchiffrant les messages imprimés par des siècles de relations symbiotiques entre les arbres et leurs gardiens. Les humains peuvent seulement reconnaître les différentes caractéristiques géographiques desquelles ils sont coutumiers - quelques vastes prairies, de jolies rivières et plusieurs collines imposantes.

Aiglecollines

Perchés sur le Rocher de Thalikaera, le plus grand pic de ces collines, les guetteurs elfes peuvent apercevoir l'île de Sumbrar située au sud-est. Ils peuvent voir bien plus loin en utilisant la magie.

Champs équidés

Les deux plus grandes prairies d'Éternelle-rencontre ressemblent aux dizaines de petites clairières disséminées parmi les arbres. Les centaures courent dans les hautes herbes aux côtés des chevaux lunaires, les chevaux intelligents originaires de l'île qui servent les elfes et que les elfes servent en retour.

Collines argentées

Semblables aux Aiglecollines, ces pics de neuf cents mètres de haut, recouverts de conifères, surplombent toute l'île. Les guetteurs elfes surveillent l'île depuis ces pics et s'occupent de leurs montures, des aigles géants, qui vivent dans des aires parmi les rochers.

Lointaines prairies


Rivière Ardulith

Peu d'humains ont pénétré à l'intérieur d'Éternelle-rencontre et quasiment aucun humain n'a navigué sur un bateau-feuille depuis les hauteurs des Collines argentées où la rivière Ardulith prend sa source avant de rejoindre la rivière Shaelyn pour se jeter dans la mer en vue du palais de la reine de Leuthilspar.

Sites importants


Éternelle-rencontre déborde de merveilles. Aucune terre humaine ne peut égaler cette alliance réussie de beauté naturelle et de splendeur surnaturelle. Les elfes composent souvent des chansons merveilleuses décrivant et louant les merveilles toujours changeantes de leur île. Les quelques humains qui sont parfois invités à débarquer sur les rivages d'Éternelle-rencontre ne voient souvent que la cité de la reine Amlaruil.


Bosquet de Corellon

Le grand temple de la divinité qui dirige le panthéon elfique se trouve dans la forêt au nord de l'île. Il serait plus exact de dire que toute la partie nord de l'île est considérée comme le grand temple de Corellon Larethian car il est impossible de savoir où s'arrête la forêt « normale » et où débute le territoire sacré de la grande divinité. Plus que tout autre endroit dans le monde, le Bosquet de Corellon est le cœur de la vie elfique sur Toril.

Leuthilspar (métropole, 50 169)

La capitale d'Éternelle-rencontre est un exemple éclatant de l'architecture organique des elfes, c'est-à-dire que les édifices semblent vivre et se développer plutôt que de se construire. Même le mineur nain le plus grossier retiendrait son souffle en découvrant pour la première fois le palais de la reine Amtaruil. Des cristaux aussi imposants que des grands arbres sont criblés de tunnels en spirale et d'habitations au sol en verre. Les arbres grandissent à l'intérieur des citadelles, leurs troncs reliés par des branches cannelées. Des arches élancées et des champs de force magiques et scintillants soutiennent des palais clairs et spacieux qui semblent bien trop fragiles pour exister même en rêve. Des guerriers éternellement vigilants et des magiciens en armure de verre étincelante gardent la paisible cité.

Sumbrar

Sumbrar, une petite île située à quatre-vingt kilomètres à l'est de l'île principale, sert de quartier général aux forces armées et à la marine d'Éternelle-rencontre. L'île est constituée d'un ensemble de forteresses magiques entrelacées. Un millier de guerriers magiciens sont prêts à partir en guerre avec leurs montures, des pégases et des aigles. Une armada de navires est toujours prête à prendre la mer grâce à la magie et elle se trouve dissimulée dans des cavernes secrètes. Dans les souterrains les plus profonds de l'île, les derniers douze dragons d'Éternelle-rencontre dorment aux côtés de leurs cavaliers, attendant qu'une menace digne de leur puissance se présente à eux. Les navires qui n'ont pas été invités à s'approcher sont sévèrement rabroués - ou détruits, si la mise en garde n'a pas suffit.

Histoire de la région


Éternelle-rencontre fut colonisée par des elfes du soleil il y a de cela des milliers d'années. Lors du siècle dernier, les elfes de Cormanthor et d'autres royaumes décidèrent de se retirer sur cette île paradisiaque afin d'échapper aux empires humains toujours grandissants et aux hordes d'humanoïdes impitoyables qui avaient détruit tant de royaumes elfiques sur le continent de Faerûn.
La Retraite est aujourd'hui terminée. Tous les elfes qui désiraient quitter leurs terres de Faerûn l'ont fait et plus aucun elfe ne se rend sur Éternelle-rencontre pour oublier le monde humain. Bien que le règne de la reine Amlaruil soit juste et équitable, de nombreux elfes - parmi lesquels certains vivant sur l'île depuis des siècles - se montrent mécontents de leur retraite par rapport au reste du monde. A la différence des elfes loyaux à l'égard de la Cour elfique, les elfes des bois et les drows sont restés sur le continent. Au lieu d'avoir été écrasés par les humains, ils ont pu prospérer ces dernières années, en partie grâce aux opportunités laissées par l'émigration des autres elfes pour Éternelle-rencontre.

Personne, et surtout pas la Cour elfique, n'a officiellement déclaré que la Retraite était terminée ou même émis le choix de revenir sur le continent. Mais de plus en plus d'elfes choisissent de revenir à Faerûn chaque année. Certains ont l'intention de s'installer à Faerûn de façon permanente ou de combattre les drows et d'autres étrangers pour reprendre possession de leurs terres ancestrales. D'autres ont simplement l'intention d'arpenter les terres qu'ils aiment pendant quelque temps en utilisant des portails secrets pour aller et venir selon leurs désirs. Enfin, la reine Amlaruil a discrètement envoyé des agents et des éclaireurs à Faerûn afin de rétablir des liens diplomatiques avec les autres royaumes amis. Éternelle-rencontre ne restera plus étrangère aux événements qui touchent Faerûn.

Éternelle-rencontre n'est pas aussi sécurisée que ses défenses magiques « impénétrables » pourraient le laisser croire. Récemment, les drows ont osé attaquer Leuthilspar en utilisant des portails magiques, comme s'ils désiraient rappeler à la reine qu'aucun havre de paix n'est réellement parfait. Il y a quarante-trois ans – une courte période de temps pour un elfe — le roi Zaor, le mari de la reine Amlaruil, fut assassiné au cœur de son palais, et cela malgré toute la puissance et la splendeur de son royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniques.forumactif.com
 
Géographie d'Eternelle-Rencontre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Histoire et Géographie] Frontières, Rois etc
» Géographie 01. Les grandes régions du monde !
» GÉOGRAPHIE II ▲ Les Fiefs des Sept Couronnes
» Fiche sur les royaumes de Beleriand
» Questions de géographie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chroniques du Multivers :: Multivers :: Abeir - Toril :: Féérune :: Eternelle-Rencontre-
Sauter vers: